?php do_action('gavernwp_body_attributes'); ?>>

Stewart Goodyear

Piano

Stewart-Goodyear_bioSalué comme un « phénomène » par le Los Angeles Times et perçu comme « l’un des meilleurs pianistes de sa génération » par le Philadelphia Inquirer, Stewart Goodyear est un jeune pianiste accompli, soliste de concert, chambriste, récitaliste et compositeur. Il s’est produit avec les plus grands orchestres du monde, dont le Philadelphia Orchestra, le New York Philharmonic, le Los Angeles Philharmonic, le Cleveland Orchestra, l’Academy of St Martin in the Fields, les orchestres symphoniques de Chicago, Pittsburg, San Francisco, Bournemouth, de la Radio de Francfort, MDR (Leipzig), de Montréal, Toronto, Dallas, Atlanta, Baltimore, Detroit, Seattle, avec le Mostly Mozart Festival Orchestra, le Royal Liverpool Philharmonic et l’Orchestre symphonique de la NHK (Tokyo).

Stewart Goodyear a d’abord étudié au Conservatoire royal de musique de Toronto, puis a obtenu son baccalauréat au Curtis Institute of Music et décroché sa maîtrise à la Juilliard School. Reconnu comme improvisateur et compositeur, il a reçu des commandes de la part d’orchestres et d’organismes de musique de chambre, et interprète ses propres œuvres pour piano seul. L’an dernier, il a créé sa suite pour piano et orchestre, Callaloo, avec Kristjan Jarvi et l’Orchestre symphonique MDR de Leipzig et, au cours de l’été, son Quatuor avec piano avec le Clarosa Quartet, une commande du Festival de musique de chambre de Kingston. Il a par ailleurs joué les trente-deux sonates pour piano de Beethoven en une journée au Koerner Hall, au McCarter Theatre, au Mondavi Center et au AT&T Performing Arts Center, à Dallas.

Sa discographie comprend l’intégrale des sonates pour piano de Beethoven (nomination Juno, catégorie « Meilleur enregistrement classique solo », 2014) et les Variations Diabelli (étiquette Marquis Classics), le premier Concerto pour piano de Tchaïkovski et le Concerto pour piano de Grieg, ainsi que les concertos pour piano numéros 2 et 3 de Rachmaninov (étiquette Steinway and Sons) avec l’Orchestre national tchèque dirigé, selon les concertos, par Stanislav Bogunia et Hans Matthias Forster. Salué par la critique, ce disque Rachmaninov lui a notamment valu une nomination Juno, catégorie « Meilleur album classique pour soliste et grand ensemble ». Sous la même étiquette, il a enregistré sa propre transcription pour piano seul de Casse-Noisette de Tchaïkovski (The Nutcracker – Complete Ballet), parue en octobre 2015 et qualifiée par le New York Times de l’un des meilleurs enregistrements de 2015. Son CD d’œuvres pour piano de Ravel est paru au printemps 2017 et son enregistrement For Glenn Gould, pièces jouées par Gould lors de ses débuts américains et montréalais, date de mars dernier.

Parmi les faits saillants de son année 2018-2019, mentionnons ses débuts avec le Chineke! Orchestra au Queen Elizabeth Hall de Londres, de nouvelles invitations de la part du Philadelphia Orchestra et des orchestres symphoniques de Toronto, Vancouver et Victoria, ainsi que trois récitals pour la Société de musique de chambre de Détroit. L’Orchestre symphonique de Toronto lui a commandé une œuvre pour piano et orchestre, dont la création doit avoir lieu en janvier 2019.

Log in or Sign Up