Démystifions la médiation culturelle

Au Festival, nous croyons que la musique constitue un vecteur exceptionnel d’épanouissement individuel et collectif. Nous souhaitons développer une relation privilégiée et durable avec notre public et solidifier nos racines dans Lanaudière grâce à notre implication sociale. Ultimement, nous comptons faire de la région de Lanaudière le pôle canadien de la musique classique !

Nous proposons, entre autres, des expériences humaines extraordinaires dans le cadre d’activités de médiation culturelle. Démystifions ensemble ce concept nouveau pour plusieurs !

Le concept de la médiation culturelle
Janick Simard

Le terme « médiation culturelle » est employé au Québec depuis les années 2000 pour caractériser des actions visant à construire des ponts entre l’art, la culture et la société.  L’objectif de la médiation culturelle est de faire de chacun un acteur culturel. Janick Simard, *coordonnatrice artistique et responsable de la médiation au Festival, nous livre son point de vue sur le concept :

« Pour moi, la médiation part d’un échange entre deux personnes. Évidemment, cet échange peut avoir comme objectif d’informer ou d’accompagner un public. Par exemple, en répondant à des questions spécifiques posées par des spectateurs lors d’une rencontre pré-concert, un médiateur peut aider ceux-ci à mieux comprendre les protocoles spécifiques au concert. La médiation vise l’appropriation d’un processus artistique par les participants, à travers la cocréation, l’enseignement, ou simplement l’écoute. Le terme médiation n’est pas utilisé dans les pays anglophones, on parle plutôt d’engagement communautaire ou d’éducation. Je pense aussi en ces termes quand j’élabore nos projets et activités. »

Quelques formes de médiation culturelle :

  • Ateliers d’initiation à la musique
  • Discussions autour d’une œuvre ou d’un artiste
  • Initiation aux arts (théâtre, musique, peinture, etc.)
  • Ateliers de création musicale

Quelques impacts dans notre quotidien :

  • Contrer l’isolement
  • Stimuler la créativité
  • Favoriser l’ouverture à l’autre et sortir de sa zone de confort
  • Susciter le plaisir de se retrouver ensemble
  • Permettre une meilleure compréhension des œuvres et des artistes
La médiation au Festival de Lanaudière

La médiation est un moyen d’appropriation d’un processus artistique. Au Festival, nos activités sont centrées sur la médiation de la musique. Nous souhaitons familiariser le grand public avec la musique classique, l’interpeler par les projets musicaux que nous leur présentons, lui permettre de se rapprocher de cette forme d’art et de l’art en général. Voici quelques activités proposées aux festivaliers pendant l’été, ainsi qu’à travers différentes collaborations tout au long de l’année.

  • La médiation volante
Margot avec les festivaliers

Depuis 2021, notre médiatrice culturelle Margot Charignon mène de main de maître le projet de médiation volante lors des concerts à l’Amphithéâtre. Avant les concerts et pendant les entractes, Margot discute avec les festivaliers des œuvres au programme et de leur contexte historique et musical. Elle répond également aux nombreuses questions du public, qui vont du rôle du violon-solo et du chef jusqu’aux significations des titres des mouvements. Ses interventions sont très appréciées!

 

  • Série de concerts Hors les murs 

Dans cette série de concerts, les festivaliers ont la chance d’échanger avec les artistes avant et après leurs prestations, ce qui leur permet de se rapprocher de la musique et de s’identifier aux musiciens. De plus, nous présentons ces concerts dans des lieux inusités. Imaginez un concert de musique classique dans une grange centenaire au milieu d’un champ de courges… quel contraste ! Ces concerts mettent en lumière de jeunes et prometteurs ensembles dans un répertoire éclectique.

  • Répétitions ouvertes

Depuis 2 ans, le Festival offre à divers organismes de la région l’opportunité d’assister à une générale de l’Orchestre Métropolitain. En 2022, plus de 400 personnes affiliées, entre autres, au milieu de la santé ont profité de cet avant-midi de répit et de célébration de la musique.

  • Partenariats culturels

Festival et Concours

Avec différents partenaires, le Festival réussit à rejoindre de nouvelles clientèles telles que les familles et les étudiants. Par exemple, nous travaillons en étroite collaboration avec le Centre Culturel Desjardins pour le Festival et Concours de Musique Classique de Lanaudière depuis 2021. L’équipe de médiation du Festival offre son appui à l’équipe du Festival et Concours dans l’organisation et offre une activité à ses participants. En 2022,  il y a eu un cours de maître suivi d’un concert-conférence donné par Uliana Drugova et Michel-Alexandre Brockaert.

Un cours de maître est un cours devant public. C’est une occasion pour les jeunes instrumentistes de jouer devant un auditoire et d’obtenir les commentaires d’artistes reconnus Dans ce cas-ci, les commentaires ont touché divers aspects du jeu, en passant par la préparation technique des passages plus difficiles à la communication non-verbale entre les instrumentistes et leur pianiste puis, en seconde partie, les professeurs ont donné un concert-conférence, revenant sur les différents aspects abordés avec les jeunes en première partie, en expliquant comment eux s’efforcent de surmonter les difficultés techniques, la communication et la préparation mentale.

Dans le cadre de l’édition 2023, nous offrirons un atelier de préparation mentale à la performance.

Éloi, le hautbois qui avait perdu son LA

Éloi, le hautbois qui avait perdu son LA | Théâtre Advienne que pourra

Avec l’équipe de médiation du Théâtre Advienne que pourra, l’équipe du Festival a participé à l’élaboration d’ateliers de médiation et d’un cahier de médiation reliés à la pièce Éloi le hautbois qui avait perdu son LA.

À travers ces outils, nous présentons aux participants la vision des artistes et les thématiques abordées dans la pièce. Que ce soit par des exercices de mouvements, des jeux de rythmes et des explorations de chant choral, ces ateliers ouvrent le dialogue entre le médiateur et les participants. Notre équipe a aussi contribué à l’élaboration de la version orchestrale de la pièce, présentée récemment avec l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette au Centre culturel Desjardins.

Maison de la musique René-Charette

Maison de la musique René-Charette

L’année 2023 verra l’inauguration de la Maison de la musique René-Charette, au centre-ville de Joliette. Les idées fusent déjà au sein de l’équipe de médiation du Festival pour la création d’activités de communication et d’échange avec les organismes de la région et les publics du Festival !

Les divers projets de médiation de la musique au Québec

Plusieurs organismes au Québec proposent des activités de médiation de la musique et nous avions envie de vous en faire découvrir quelques-uns !

Grâce à des initiatives audacieuses et innovantes, l’Orchestre symphonique de Montréal collabore avec de nombreux partenaires du milieu afin de proposer des projets inclusifs favorisant l’intégration sociale. Nous avons été conquis par le projet OSMose, qui vise à faire découvrir la musique classique en milieu scolaire, à des enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme (TSA) ainsi qu’à des enfants de classes régulières.

L’Orchestre Métropolitain offre également diverses activités telles que les matinées scolaires. Découvrez ici toutes les initiatives qu’ils proposent aux 7 à 77 ans !

Espace transition offre divers programmes utilisant les arts dans le but de favoriser la réadaptation psychosociale et diminuer la stigmatisation des jeunes aux prises avec des problèmes de santé mentale, et ainsi promouvoir le bien-être de l’ensemble de la communauté du CHU Ste-Justine. Que ce soit via des ateliers de percussion, de violoncelle, de théâtre ou d’arts visuels, les participants s’engagent dans un processus de cocréation orienté vers la réalisation d’une œuvre collective présentée au public à la fin des ateliers.

L’Opéra de Montréal met en œuvre depuis 2018 son programme Impact Opéra en ayant comme objectif de sensibiliser et initier un large public à l’opéra. Grâce à divers projets, les médiateurs désirent que l’opéra soit un levier de transformation sociale et un outil pédagogique incontournable.

Ailleurs dans le monde, la Philharmonie de Paris offre diverses activités pour un public de tout âge ! Par exemple, les cafés-musique proposent au public de se rencontrer et discuter des œuvres au programme avec des artistes. Il y a également le projet EVE où l’on propose à des enfants une pratique intensive du chant choral renforcée par des approches corporelles et psychosociales, et ce, pendant 3 ans.