BIOGRAPHIE

Brandon Jovanovich

Ténor

Louangé par le Wall Street Journal pour « l’ardeur et l’héroïsme de sa voix de ténor et l’intensité de son jeu d’acteur », Brandon Jovanovich est recherché par les meilleures maisons d’opéra du monde pour ses interprétations passionnées des premiers rôles de l’opéra français, italien, allemand ou slave.

Au cours de la saison 2021-2022, M. Jovanovich chantera Bacchus dans Ariadne auf Naxos au MET (également dans le cadre des diffusions en direct du MET), ainsi qu’à l’Opéra d’État de Bavière à Munich. Il tiendra également le rôle-titre dans Lohengrin au Royal Opera House de Covent Garden (Londres), dans une mise en scène de David Alden et sous la direction de Jakub Hrusa. Il retournera ensuite à Munich où il fera ses débuts dans le rôle de l’Empereur dans La Femme sans ombre et jouera Énée dans Les Troyens. Parmi ses autres engagements, mentionnons Siegmund à l’Opéra allemand de Berlin et le rôle-titre de Parsifal à l’Opéra d’État de Vienne, sous la direction de Philippe Jordan. Il se produira également au Carnagie Hall dans le premier acte de La Walkyrie, avec l’Orchestre du MET sous la direction de Yannick Nezet-Seguin.

Parmi les faits marquants des dernières saisons, M. Jovanovich a notamment fait ses débuts à l’Opéra national des Pays-Bas dans le rôle de Canio, dans une production de Robert Carsen de Paillasse, ainsi qu’à l’Opéra d’État de Berlin dans le rôle de Samson, face à Elīna Garanča (mezzo-soprano), dans une nouvelle production dirigée par Daniel Barenboim. Il a chanté Énée dans Les Troyens de Berlioz à l’Opéra d’État de Vienne et à l’Opéra national de Paris.

S'ABONNER À L'INFOLETTRE DU FESTIVAL

À UNE NOTE D'Y ÊTRE.