BIOGRAPHIE

Cecilia Bernardini

Cecilia Bernardini a grandi dans une famille d’interprètes de musique baroque. Elle a étudié le violon moderne et baroque à Amsterdam et à Londres et a obtenu son diplôme avec distinction. Elle mène actuellement une carrière florissante sur instruments d’époque et touche à tous les styles, du début du baroque à la période romantique.

 

Comme soliste, elle a travaillé avec des chefs d’orchestre tels John Butt, Lars Ulrik Mortensen, Jaap ter Linden, Raphael Pichon et Bruno Weil. Elle s’est notamment produite au Concertgebouw d’Amsterdam, au Musikverein de Vienne, au Konzerthaus de Berlin et à la Philharmonie de Paris.

 

Jusqu’à récemment, Cecilia dirigeait le Dunedin Consort et l’Ensemble Pygmalion. Elle a réalisé de nombreux enregistrements primés avec ces deux groupes, notamment les Concertos pour violon de Bach avec le Dunedin Consort, très bien accueillis par la critique. Elle dirige aussi régulièrement d’autres ensembles, tels l’Ensemble Zefiro, Arcangelo, The Netherlands Bachvereniging, Tafelmusik, Orquesta Barroca de Sevilla, Helsinki Baroque Orchestra, Vox Luminis. Depuis 2019, elle est à la tête de l’orchestre B’Rock, basé en Belgique, et depuis 2023, elle occupe le poste de directrice artistique associée du Freiburger Barockorchester.

 

Cecilia se passionne pour la musique de chambre. Elle forme un duo avec la pianiste Keiko Shichijo, avec qui elle a joué dans de nombreux festivals et séries de concerts. Avec le violoncelliste Marcus van den Munckhof, elle a formé le Trio Marie Soldat qui se spécialise principalement dans les pratiques d’interprétation du XIXe siècle. Elle est également membre du Quartetto Bernardini, avec son père, le hautboïste Alfredo Bernardini, l’altiste Simone Jandl et le violoncelliste Marcus van den Munckhof.

 

Cecilia a une vaste discographie à son actif. Parmi ses enregistrements récents, notons les Concertos brandebourgeois de Bach avec l’Ensemble Zefiro, l’intégrale des sonates pour violon et harpe de Spohr avec Masumi Nagasawa, des quatuors pour hautbois « Autour de Mozart » avec le Quartetto Bernardini et des trios pour piano de Beethoven et Schubert avec le Trio Marie Soldat.

 

Elle joue sur un violon Nicolò Amati de 1643, gracieusement prêté par son ancien professeur Lucy van Dael, par l’intermédiaire de la Netherlands Music Instrument Foundation.