BIOGRAPHIE

Judit Kutasi

La mezzo-soprano roumano-hongroise Judit Kutasi, avec sa voix « profonde et sombre » (Jenny Camilleri/Bachtrack), est l’une des chanteuses d’opéra les plus prometteuses. Les critiques prédisent qu’elle « sera la mezzo verdienne des prochaines années » (Maximilian Maier/BR Klassik).

Au cours de la saison 2023/24, Madame Kutasi a fait ses débuts américains dans plusieurs rôles, dont ceux d’Ortrud, dans Lohengrin de Wagner, à l’Opéra de San Francisco, et de Preziosilla, dans la nouvelle production de La forza del destino, au Metropolitan Opera, sous la direction de Yannick Nézet-Séguin. Elle a chanté dans le Requiem de Verdi à l’occasion de ses débuts à l’Opéra royal du Danemark (Copenhague), sous la direction de Bertrand de Billy, et au Festival de Pâques de Salzbourg, avec Antonio Pappano. Elle a aussi interprété la même œuvre avec l’Orchestre symphonique de Saint-Louis dirigé par Stéphane Denève. Elle est retournée à l’Opéra allemand de Berlin, en reprenant le rôle de Laura dans La Gioconda. À l’Opéra d’État hongrois, elle a joué Amneris dans Aïda, l’un de ses rôles emblématiques. Elle a chanté Erda dans une version concert de Siegfried de Wagner présentée au Concertgebouw d’Amsterdam.

Précédemment, Kutasi a tenu le rôle d’Azucena dans Il trovatore, au Grand théâtre du Liceu (Barcelone) et à l’Opéra National de Paris. Elle a joué Amneris dans une nouvelle production d’Aïda à l’Opéra d’État de Bavière et a repris le même rôle à l’Opera de Las Palmas. Elle a aussi personnifié Mme Quickly dans Falstaff, à l’Opéra d’État de Hambourg. En concert, Judit Kutasi a chanté dans Les noces de Stravinsky, sous la direction de Kent Nagano, à l’Elbphilharmonie de Hambourg, et s’est produite en concert au Théâtre d’État de Hanovre dans la Symphonie no 1, « Jeremiah », de Leonard Bernstein.

Parmi les temps forts des dernières saisons, mentionnons le rôle d’Erda dans la nouvelle production de L’Or du Rhin, à l’Opéra allemand de Berlin, sous la direction de Sir Donald Runnicles, ainsi que le rôle d’Amneris (Aïda), à l’Arena de Vérone et à l’Opéra d’État de Bavière, sous la direction de Zubin Mehta. Kutasi a été engagée au pied levé au Théâtre de la Scala dans le rôle de La princesse de Bouillon dans Adriana Lecouvreur, de Cilea, et a interprété la princesse Eboli dans une version semi-scénique de Don Carlo de Verdi, à l’Opéra allemand de Berlin. Dans ce dernier rôle, la mezzo-soprano a également participé à un concert diffusé en ligne et produit par le Théâtre communal Pavarotti-Freni de Modène. Judit Kutasi a remporté un grand succès dans le rôle de Maddalena aux côtés d’Anna Netrebko et de Yusif Eyvazov dans Andrea Chénier d’Umberto Giordano, au Théâtre de la Scala de Milan, sous la direction de Riccardo Chailly. Ces prestations ont fait l’objet d’un DVD coproduit par la Scala et CMajor.

Artiste recherchée, elle a chanté Federica dans Luisa Miller de Verdi (étiquette BR Klassik) avec l’Orchestre de la Radio de Munich sous la direction d’Ivan Repušic. Au Musikfest de Berlin, elle a chanté Waltraute (La Walkyrie) et Erda (Siegfried) sous la direction de Donald Runnicles. Avec ce dernier, elle a également interprété la Neuvième de Beethoven aux BBC Proms, avec le World Orchestra for Peace. Au Festival d’Édimbourg (Écosse), elle a interprété Grimgerde (La Walkyrie) sous la direction de Sir Andrew Davis. Elle a inauguré le Festival de printemps de Budapest, au MÜPA, en jouant Sophie, dans La légende de sainte Élisabeth de Liszt. Judit Kutasi a tenu le rôle de Catherine (Jeanne d’Arc au bûcher) avec l’Orchestre du Concertgebouw d’Amsterdam (étiquette RCO Live). Au Théâtre de la Scala de Milan, elle a chanté le Te Deum de Bruckner et s’est produite lors du concert du Nouvel An de la célèbre maison d’opéra, en 2019.

Judit Kutasi a été lauréate 2016/17 de la bourse Walter Sandvoss du Förderkreis der Deutschen Oper Berlin et est depuis lors une artiste invitée très appréciée de cette maison d’opéra. Au cours de la saison 2013/14, elle a fait partie de l’International Opera Studio de l’Opéra de Zurich et est ensuite devenue membre permanente de l’ensemble de l’Opéra de Zurich, jusqu’en 2016.

Madame Kutasi a travaillé avec plusieurs chefs d’orchestre réputés, dont Christoph von Dohnányi, Fabio Luisi, Alain Altinoglu, Stanislav Kochanovsky, Nello Santi, Marco Armiliato et Carrie-Ann Matheson. Elle a aussi travaillé avec d’éminents metteurs en scène tels que Barrie Kosky, Andreas Homoki, Tatiana Gürbaca, Frank Castorf, entre autres.

Judit Kutasi est née à Timisoara, en Roumanie. Elle a étudié le chant, le piano et le violoncelle au Collège national des arts « Ion Vidu » et a poursuivi ses études à l’Université d’Oradea et à l’Académie de musique Gheorghe Dima, à Cluj-Napoca (Roumanie), où elle a obtenu une maîtrise.