BIOGRAPHIE

Louis-Philippe Marsolais

Un des cornistes canadiens les plus actifs, le montréalais Louis-Philippe Marsolais s’impose depuis plus de 20 ans sur les scènes de partout dans le monde. Il partage sa vie musicale entre le solo, la musique de chambre et l’orchestre.

Sa carrière de soliste démarre lorsqu’il devient, en 2005, lauréat de trois prix au prestigieux concours de l’ARD de Munich. Ces prix s’ajoutent à la longue liste de récompenses obtenues lors des concours internationaux de Genève, Trévoux et Rovereto. Depuis, il s’est produit comme concertiste avec plusieurs orchestres au Canada et aux États-Unis et à travers l’Europe.

Louis-Philippe est cor solo de l’Orchestre Métropolitain depuis 2009 et un collaborateur fréquent des Violons du Roy et de l’Orchestre de chambre I Musici de Montréal. Il est aussi très actif en tant que chambriste. Avec le quintette à vent Pentaèdre, dont il est membre depuis 2003, il se produit à travers le Canada, les États-Unis, l’Europe et le Moyen-Orient. Ses nombreux enregistrements, tant en solo et en musique de chambre qu’au sein de l’orchestre, ont été applaudis par la critique et se sont vu décerner plusieurs prix.

Musicien curieux, il s’intéresse à toutes les époques musicales. Ainsi, son expertise au cor baroque et au cor naturel l’amène à se produire avec plusieurs ensembles de musique ancienne, et sa virtuosité sur cor moderne a inspiré de nombreux compositeurs à écrire des œuvres qu’il a créées.

Louis-Philippe Marsolais est professeur agrégé à la faculté de musique de l’Université de Montréal. Il enseigne aussi à l’Académie du Domaine Forget et est président de l’Association québécoise du cor depuis sa fondation, en 2013.