BIOGRAPHIE

Meagan Sill

Soprano

La soprano Meagan Sill est une spécialiste du bel canto dont la réputation est grandissante. Après ses débuts comme soliste dans le Stabat Mater de Rossini au Teatro Nuovo de New York, on a dit de sa voix qu’elle était « nette et éclatante, sans être stridente. »

Parmi les rôles qu’elle a récemment chantés, notons ceux de Lucilla, dans La scala di seta, au Festival Rossini, de Lisa dans La sonnambula au Teatro Nuovo, de Cunégonde dans des extraits de Candide de Bernstein présentés au Kennedy Center (Washington DC.), et de Corphée dans Sapho de Gounod au Washington Concert Opera. Elle s’est aussi produite comme « Soprano I » dans l’opéra de chambre Le vin herbé de Frank Martin à l’Opéra Wolf Trap et comme soliste dans les Vesperæ solennes de confessore de Mozart avec le Chesapeake Chorale.

Madame Sill a obtenu une maîtrise en interprétation (voix) de l’Université de l’Indiana et un prix d’excellence artistique de la Jacobs School of Music, où elle a étudié avec Carol Vaness. Elle possède également une licence en interprétation (voix), avec mineur en études jazz, de l’Université James Madison.

Durant trois étés, Meagan a reçu une bourse d’artiste émergente de Bel Canto en Toscane, à Greve in Chianti, où elle a travaillé avec Richard Hetherington, Dona D. Vaughn, Beatrice Benzi, Audrey Saint-Gil, Jennifer Larmore et Danielle Orlando. Grâce à une bourse Maestro Fabio Luisi, elle a pu étudier avec Chris Merritt au Festival Solo Belcanto à Montisi-Montalcino.