BIOGRAPHIE

Orchestre symphonique des jeunes de Joliette (OSJJ)

L’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette (OSJJ) en est cette année à sa 52e saison. Fondé en 1970 par le Père Rolland Brunelle, clerc de St-Viateur, l’OSJJ est maintenant constitué de trois ensembles regroupant environ 75 jeunes musiciens de la région de Lanaudière.

Les Petits violons Rolland-Brunelle, dirigés par madame Annie Parent, regroupent les jeunes élèves des professeurs de violon et de violoncelle de la région. L’Orchestre symphonique de la relève, dirigé par monsieur Bernard Ducharme, s’adresse aux jeunes musiciens qui désirent parfaire leur technique musicale et s’initier à la vie d’orchestre.

L’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette, dirigé par monsieur Frédéric-Alexandre Michaud, réunit des musiciens plus matures et expérimentés. L’appartenance à cet ensemble représente l’aboutissement de leur cheminement en tant que musicien dans l’Orchestre symphonique des jeunes de Joliette et pour certains, un tremplin vers des études musicales supérieures.

En 50 ans, plusieurs centaines de musiciens sont passés dans les rangs de l’orchestre. Le Père Brunelle a été une figure marquante pour plusieurs d’entre eux puisqu’il a dirigé l’OSJJ pendant 20 saisons. Soulignons aussi les autres chefs qui se sont succédé à la tête de l’OSJJ : Stéphane Laforest, Luc Chaput, François Bernier, Jean-Michel Malouf, Georges-Étienne d’Entremont, Josée Laforest et Hubert Tanguay-Labrosse.

Outre ses concerts saisonniers devant le public lanaudois et ses prestations conjointes avec des organismes culturels locaux (parfois en sous-ensembles), l’OSJJ s’est produit dans plus de 50 villes du Québec et du Canada. L’OSJJ a également fait 8 tournées en Europe, la dernière ayant amené les jeunes à participer aux Eurochestries, festival regroupant 250 musiciens provenant de 8 pays.

Les activités des orchestres ont continué pendant la pandémie. Les musiciens ont entre autres réalisé des vidéos qui ont connu un succès sur les réseaux sociaux.

S'ABONNER À L'INFOLETTRE DU FESTIVAL

À UNE NOTE D'Y ÊTRE.