HISTOIRE DU FESTIVAL

De ses débuts à aujourd'hui

1978

Première édition du festival

Se souvenant des festivals qu’il avait fréquenté en Europe, quelques années auparavant, le Père Lindsay voit que le moment est venu de réaliser ce dont il avait rêvé. La première édition du Festival a lieu en 1978. De grands concerts symphoniques sont présentés à la Cathédrale de Joliette et dans les églises de la région. Deux alliés du Père Lindsay seront au cœur du développement du Festival pendant plusieurs années : Marcel Masse et René Charette.

1978-1984

Le Père Fernand Lindsay cumulait la direction artistique et générale. En 1984, Paul Dupont-Hébert est embauché en tant que nouveau directeur général du Festival, ce qui apporte une nouvelle orientation artistique et l’ajout de concerts Pop.
À découvrir

Fondation Père Lindsay | Père Fernand Lindsay, sa vie, ses œuvres 

La Fabrique culturelle | Notre père… Fernand Lindsay

1988

Construction de
l’Amphithéâtre de Lanaudière

Construction de l’Amphithéâtre de Lanaudière dans le parc Georges-Rondeau. L’architecte Michel Gallienne et ses collègues – le scénographe Yvon Sanche et l’acousticien Lionel J. Lortie – ont créé ce site enchanteur à l’acoustique exceptionnelle.

 

L’Amphithéâtre pourra accueillir 2000 personnes sous le toit ainsi que 4000 personnes sur la pelouse.

À découvrir

1988 – Notes d’allocution de madame Lise Bacon, vice-première ministre et ministre des affaires culturelles.

30 ans plus tard : Construction de la Maison de la musique René-Charette, en hommage à ce grand Lanaudois d’exception.

1989

Inauguration de
l'amphithéâtre de lanaudière

Inauguration officielle de l’Amphithéâtre de Lanaudière, le 17 juillet 1989. Dans les points forts de cette soirée : une ovation de 15 minutes au début du concert.

« La musique s’est fait un nid dans Lanaudière et il en sortira de grandes choses » – Père Fernand Lindsay, le soir de l’inauguration

 

Plusieurs artistes et critiques musicaux qui ont vu tous les autres équipements du genre aux États-Unis ne tarissent pas d’éloges sur l’Amphithéâtre de Lanaudière, en particulier sur sa réussite acoustique.

1991

François Bédard, directeur général, et Louise Forand-Samson, adjointe à la direction artistique, viennent épauler le Père Lindsay. Ensemble, ils révisent l’orientation artistique du Festival vers sa mission d’origine : la musique classique.

2002

Le 25e anniversaire du Festival s’ouvre avec la colossale 8e Symphonie de Mahler, où 425 artistes se produisent sur la scène de l’Amphithéâtre.

 

C’est l’occasion de mesurer le chemin parcouru depuis sa fondation. Le Festival est reconnu comme le plus important du genre au Canada: Martha Argerich, Cecilia Bartoli, Marilyn Horne, Dmitri Hvorostovsky, Rudolf Noureev, Rostropovich, Neville Marriner et l’Academy of St Martin in the Fields… sont déjà passés par Joliette!

2009

Père Fernand Lindsay décède le 17 mars 2009, à l’âge de 80 ans. Plus de 1000 personnes ont assisté à la cérémonie, qui a eu lieu à la Cathédrale de Joliette.

 

À l’automne de la même année, Alex Benjamin – qui collaborait avec le Père Lindsay depuis 10 ans – lui succède et devient le deuxième directeur artistique du Festival.

À découvrir

2010

L’Amphithéâtre de Lanaudière devient l’Amphithéâtre
Fernand-Lindsay

En mémoire du Père Fernand Lindsay, ce lieu mythique est renommé l’Amphithéâtre Fernand-Lindsay en juillet 2010.

2011

Nouveau système vidéo haute définition de l’Amphithéâtre qui permettra désormais aux spectateurs – grâce à plusieurs caméras et quatre grands écrans – d’entrer au cœur de l’orchestre. 

 

L’équipe d’experts qui l’opère aura transformé l’expérience du concert et aura sorti de l’anonymat les musiciens des différentes sections de l’orchestre.

2018

Renaud Loranger est nommé directeur artistique du Festival en septembre 2018 et devient, à 34 ans, le premier titulaire du poste à être plus jeune que l’institution.

 

Sous son impulsion, de nombreux artistes de premier plan se produisent pour la première fois chez nous. Parmi eux, les ténors Michael Spyres et Lawrence Brownlee, les pianistes Hélène Grimaud, Jean-Yves Thibaudet et Alexandre Kantorow, le baryton Matthias Goerne ainsi que Les Arts Florissants et William Christie.

À découvrir

2020

Une direction renouvelée

François Bédard quitte en mai 2020 pour une retraite bien méritée, après 29 ans de service au sein du Festival.

Xavier Roy débute en 2020 un grand chapitre en devenant le nouveau directeur général du Festival de Lanaudière. Il partage avec Renaud Loranger la même vision ambitieuse pour le développement du Festival.

2022

La nouvelle série Hors les murs fait son apparition dans la programmation du Festival, afin de mettre en lumière la fantastique relève musicale québécoise via des concerts dans des lieux inusités. Que ce soit dans l’entrepôt d’une microbrasserie ou dans une grange rustique, le public y a vécu des expériences hors du commun.

2023

Le conseil d’administration du Festival est paritaire pour la première fois depuis sa création. Le Festival est privilégié de compter sur l’engagement de 14 leaders provenant du monde des affaires, des médias et de l’entrepreneuriat.

Entrée gratuite sur la pelouse pour les citoyens du Grand Joliette, pour le concert d’ouverture de la 46e édition du Festival où 5 000 personnes ont été présentes sur le site.

En collaboration avec plusieurs partenaires, le Festival a pu réaliser des activités gratuites pour tous : une première journée Portes Ouvertes sur le site de l’Amphithéâtre, un premier grand concert au centre-ville de Joliette, des méditations musicales sur la terre et sur l’eau et plus encore.

Construction de la Maison de la musique René-Charette : nouveau quartier général de la musique dans Lanaudière et les bureaux du Festival.

À découvrir

Le Devoir | Lanaudière retrouve ses couleurs

La Fabrique culturelle | Un nid, deux musiques

LES AFFICHES DU FESTIVAL
AU FIL DES ANNÉES